Premier saut en parachute : tout ce qu’il faut savoir pour un débutant

Alors, vous avez décidé de faire votre premier saut en parachute ? C’est une excellente idée ! Le parachute est un sport extrême qui vous permettra de vivre des sensations fortes et uniques. Mais avant de vous lancer dans l’aventure, il y a quelques choses que vous devez savoir pour que tout se passe bien.

Dans ce guide, nous allons vous donner toutes les informations dont vous avez besoin pour votre premier saut en parachute. Vous apprendrez comment choisir le bon équipement, comment vous entraîner pour le saut, et choisir les meilleurs spots en France et bien plus encore. Lisez ce guide et préparez-vous à vivre l’expérience de votre vie !

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR VOTRE PREMIER SAUT EN PARACHUTE

Lorsque vous planifiez votre premier saut en parachute, vous vous posez de nombreuses questions. Trouvez les réponses à toutes ces questions dans cet article.

QU’ARRIVERA-T-IL À MA RESPIRATION PENDANT LE SAUT ?

Les débutants ne doivent pas s’inquiéter de leur respiration pendant la chute libre. La pression de l’air n’affecte en aucun cas votre respiration. Le fait que tous les débutants sans exception se mettent à hurler à pleins poumons à cause de la surexcitation contribue également à l’absence de problèmes. Vos poumons vont immédiatement aspirer l’air et le relâcher lorsque vous criez. Cela neutralise l’apparition possible de crampes nerveuses.

QUE SE PASSE-T-IL AU MOMENT DU DÉPLOIEMENT DU PARACHUTE ?

De nombreux parachutistes novices pensent à tort qu’au moment du déploiement de la voile, le parachutiste est secoué d’un côté à l’autre. Ce mythe est apparu dans certains films où l’on montre régulièrement le « tressaillement » du parachutiste juste après le déploiement du parachute. Si vous n’avez jamais fait de parachutisme avant https://krutitcy.ru/, sachez qu’il ne s’agit pas de cela. Avant le saut, l’équipement du parachute est ajusté à la taille exacte du sauteur. Par conséquent, au moment de l’ouverture, le parachutiste aura une sensation qui peut être comparée à une légère traction sur la ceinture du pantalon.

COMBIEN DE TEMPS DURE UN SAUT EN PARACHUTE ?

De nombreux novices qui se demandent ce qu’ils doivent savoir avant de sauter en parachute s’interrogent également sur la durée de l’ensemble du processus. Ce chiffre dépend de trois nuances :

  • le type d’avion
  • la hauteur du saut
  • la surface du corps.

En général, un avion amène les sauteurs à la hauteur souhaitée en 12 à 15 minutes. Les avions monomoteurs peuvent mettre jusqu’à une demi-heure pour atteindre l’altitude requise.

Une chute libre en tandem depuis une hauteur de 4 000 mètres prend généralement entre 50 et 60 secondes. Après cela, le vol sous la voilure commence. Elle dure environ 5 à 7 minutes. Un saut en parachute peut durer entre 20 et 40 minutes, sans tenir compte du temps d’attente.

COMMENT PLIER LE PARACHUTE ?

Les débutants ne doivent pas s’inquiéter de devoir plier leur parachute. C’est une tâche assez compliquée qui doit être confiée à des professionnels. C’est pourquoi les conteneurs de parachutes sont exclusivement emballés par des plieurs. C’est le nom commun des spécialistes qui plient professionnellement les parachutes. Pour devenir un tel spécialiste, vous devrez suivre une formation et recevoir le certificat approprié.

QUEL TYPE DE SAUT CONVIENT AUX DÉBUTANTS ?

Les sauts en parachute conventionnels peuvent être divisés en 2 types : simple et tandem. Pour les débutants, l’option idéale est le saut en tandem. Dans ce cas, le sauteur peut se détendre complètement et profiter du processus. Un maître tandem expérimenté et hautement qualifié est responsable de l’organisation et de la sécurité du saut.

Y A-T-IL DES RESTRICTIONS POUR LES SAUTEURS ?

Si un débutant envisage de faire un saut en tandem, il ne doit pas s’inquiéter de restrictions majeures. Bien sûr, il y a des restrictions d’âge. Cela dépend des règles de la zone de saut en question. Dans la plupart des cas, les sauts sont autorisés à partir de 14-16 ans.

Il existe également des restrictions en matière de poids et de taille. Mais ils sont aussi très libéraux. Dans la plupart des zones de saut, il existe de telles restrictions – 130 kg et 210 cm.

Quant aux indicateurs de santé, il n’y a pas d’exigences particulières. Seule nuance – avant le saut, il est permis de mesurer la tension artérielle et le poids de l’athlète.

Tous les autres points sont entièrement à la discrétion du sauteur.

Les contre-indications aux sauts en parachute sont minimes : troubles graves de l’appareil locomoteur, entorses de l’épaule, intervention chirurgicale récente, maladies des systèmes nerveux et cardiovasculaire, épilepsie et présence d’un stimulateur cardiaque. Si vous ne souffrez pas de ces problèmes, vous pouvez profiter pleinement de la sensation inoubliable de la chute libre et du vol sous un dôme.

Auteur/Autrice

  • Salut, je m'appelle Alexis et j'ai 35 ans. Je suis un passionné de voyage et je partage mes aventures sur mon blog depuis maintenant plusieurs années. Mes destinations préférées sont celles qui sortent des sentiers battus et qui offrent une immersion dans la culture locale. J'aime aussi beaucoup les voyages en solo, qui me permettent de me déconnecter du monde et de me recentrer sur moi-même. En dehors de mes voyages, j'aime aussi beaucoup la randonnée et le camping, et j'essaie de passer autant de temps que possible dans la nature.