Centre de la Mémoire d’Oradour sur Glane: où se trouve, comment arriver et quoi faire ?

Vous planifiez bientôt visiter Centre de la Mémoire d’Oradour sur Glane ? Voici toutes les questions fréquemment posées avec des réponses courtes pour rendre votre voyage, séjour et déplacements plus faciles.

Sommaire :

  1. Comment visiter le village martyr d’Oradour-sur-Glane ?
  2. Quels sont les survivants d’Oradour-sur-Glane ?
  3. Quel est le bilan du massacre d’Oradour ?
  4. Qui a fait le massacre d’Oradour ?
  5. Quel âge avait le seul survivant d’Oradour au moment du massacre du 10 juin 1944 ?
  6. Qui est Marguerite Rouffanche ?
  7. Pourquoi visiter Oradour-sur-Glane ?
  8. Qui a fait le massacre d’Oradour-sur-Glane ?
  9. Pourquoi visiter Oradour-sur-glane ?
  10. Où se situe Oradour-sur-glane sur la carte de France ?
  11. Quelle est la cause du massacre d’Oradour ?
  12. Comment s’est déroulé le massacre d’Oradour-sur-Glane ?
  13. Qui sont les survivants d’Oradour-sur-Glane ?

Comment visiter le village martyr d’Oradour-sur-Glane ?

Le village martyr est ouvert 7 jours sur 7 du 1er février au 15 décembre aux mêmes horaires que le Centre de la Mémoire (9h-17h/18h/19h selon les périodes). Dernier accès une heure avant la fermeture des portes. Accès libre et gratuit au Village Martyr en passant par le hall d’entrée du Centre de la Mémoire.

Quels sont les survivants d’Oradour-sur-Glane ?

Biographie. Robert Hébras, Jean-Marcel Darthout, Mathieu Borie, Clément Broussaudier, ainsi que Pierre-Henri Poutaraud, sont les seuls civils qui ont survécu à l’exécution menée avec des mitraillettes, tandis que Marguerite Rouffanche s’est échappée de l’église en flammes, où les femmes et les enfants étaient enfermés.

Quel est le bilan du massacre d’Oradour ?

Le bilan du massacre d’Oradour-sur-Glane, village martyr de la Seconde Guerre mondiale, est récemment officiellement passé de 642 à 643 morts, après la découverte d’une victime ignorée, une réfugiée espagnole qui était passée à travers les registres.

Qui a fait le massacre d’Oradour ?

Il s’agit du plus grand massacre de civils commis en France par les armées allemandes, semblable à ceux de Marzabotto en Italie, ou de Distomo en Grèce (ce dernier perpétré lui aussi le 10 juin 1944 ), qui transposent sur le front de l’Ouest des pratiques très courantes sur le front de l’Est.

Quel âge avait le seul survivant d’Oradour au moment du massacre du 10 juin 1944 ?

Parmi les 350 femmes et enfants enfermés dans l’église, seule Marguerite Rouffanche, âgée de 47 ans, parvient à s’échapper ; son mari, son fils, ses deux filles et son petit-fils âgé de sept mois font partie des victimes.

Qui est Marguerite Rouffanche ?

Quand la discrète Marguerite Rouffanche, unique témoin du massacre de l’église, décède à la fin des années 1980, c’est un électrochoc pour Oradour. « Elle avait une place importante dans le cœur des gens. C’est la dernière à avoir vu les femmes et les enfants d’Oradour.

Pourquoi visiter Oradour-sur-Glane ?

Le village d’Oradour-sur-Glane, à 22 kilomètres de Limoges, est connu du monde entier pour porter les traces du massacre de sa population par une unité de la Waffen SS le 10 juin 1944. Depuis son ouverture en 1999, le centre de la mémoire constitue le nouvel accès aux ruines du village martyr.

Qui a fait le massacre d’Oradour-sur-Glane ?

Le 10 juin 1944, le village d’Oradour-sur-Glane est envahi par l’armée allemande et décimé en quelques heures. Ce jour-là, plusieurs centaines de personnes y laissent leur vie.

Pourquoi visiter Oradour-sur-glane ?

Le village d’Oradour-sur-Glane, à 22 kilomètres de Limoges, est connu du monde entier pour porter les traces du massacre de sa population par une unité de la Waffen SS le 10 juin 1944. Depuis son ouverture en 1999, le centre de la mémoire constitue le nouvel accès aux ruines du village martyr.

Où se situe Oradour-sur-glane sur la carte de France ?

La commune d’Oradour-sur-Glane est signalée sur la carte par un point rouge. La ville d’Oradour-sur-Glane est située dans le département de la Haute-Vienne de la région du Limousin. La latitude d’Oradour-sur-Glane est de 45.931 degrés Nord. La longitude d’Oradour-sur-Glane est de 1.033 degrés Est.

Quelle est la cause du massacre d’Oradour ?

Pourquoi un tel massacre ? À la suite du Débarquement du 6 juin 1944, l’armée allemande souhaite se défaire de la menace que semble alors représenter la présence de résistants à l’arrière du front. Une opération de terreur ayant pour objectif de « servir d’exemple » est alors mise au point.

Comment s’est déroulé le massacre d’Oradour-sur-Glane ?

Les hommes sont répartis dans des lieux clos repérés préalablement. Un signal est donné : ils sont alors simultanément exécutés. La troupe tue au hasard des rues et des habitations ; le village est pillé et incendié. Femmes et enfants sont massacrés dans l’église, que les soldats tentent de détruire avec des explosifs.

Qui sont les survivants d’Oradour-sur-Glane ?

Biographie. Robert Hébras, Jean-Marcel Darthout, Mathieu Borie, Clément Broussaudier, ainsi que Pierre-Henri Poutaraud, sont les seuls civils qui ont survécu à l’exécution menée avec des mitraillettes, tandis que Marguerite Rouffanche s’est échappée de l’église en flammes, où les femmes et les enfants étaient enfermés.